La Trimurti indienne

Novembre 2020


Si les Hindouistes croient en un Dieu Unique Absolu, un Principe Supérieur ou encore une Super Conscience Universelle qu'ils appellent Brahman, il existe pourtant une myriade de Divinités indiennes. Chacune a son rôle, son histoire, sa mythologie...et ses fans inconditionnels. (NDLR : le terme Hindousime, désignant la religion des Indiens est assez récent, le vrai nom de cette religion est Sanātana Dharma qui pourrait se traduire par Ordre Eternel ou Religion Eternelle).


En Occident, on a la Trinité. En Inde, ils ont la Trimurti. Du Sanskrit "tri" (trois) et "mūrti" (incarnation, forme), la Trimurti indienne c'est le Trio Divin emblématique. Qui sont ces trois Deva ?


Commençons par Brahma (à ne pas confondre avec Brahman, le Dieu Absolu Suprême). Toujours représenté avec 4 têtes (pour voir dans les 4 directions, mais aussi pour faire référence aux 4 Veda) et une barbe blanche, il symbolise le principe de la Création. C'est Brahma qui a créé le Monde. Malgré son importance apparente, il n'existe quasiment aucun temple en Inde qui a été érigé à la gloire de Brahma. On peut dire qu'il est tombé aux oubliettes...

Vient ensuite Vishnu. Avec son teint bleu, son allure raffinée et son visage aux traits doux, il symbolise le principe de Préservation. C'est Vishnu qui veille sur l'équilibre du Monde et sur le maintien de la Loi Universelle (Dharma). Si Brahma est l'architecte du Jardin, Vishnu en est le jardinier dévoué. Vous connaissez tous Krishna, right ? Vénéré en Inde, Krishna est un des Avatars de Vishnu. Avatars veut dire "descente" en Sanskrit. En d'autres termes, Vishnu est descendu sur Terre sous une forme humaine (Krishna). Sa mission : rétablir le Dharma car l'humanité était sur le point de basculer. C'était il y a quelque 5000 ans.


Le dernier de la Trimurti, et non des moindres, c'est Shiva. Atypique, ascète, fort et puissant, ne craignant rien ni personne, mais aussi éveilleur de la Conscience grâce à son fameux Troisième Oeil, Shiva ne porte pas d'habits traditionnels comme ses 2 comparses. Il se distingue par plusieurs détails : peau de tigre autour de la taille, chevelure en dreadlocks, serpent autour du cou... Lors du Barattage de l'Océan, il but un poison redoutable qui menaçait de se répandre sur le monde et de le détruire à jamais. C'est une des histoires qui explique pourquoi sa peau est bleue. Shiva symbolise la Dissolution et la Destruction. La destruction opère ici comme un passage nécessaire pour créer un nouveau monde, un nouveau cycle. La vision indienne du temps n'est pas linéaire mais bien cyclique... C'est pour sa force de transformation et son ascétisme que Shiva est souvent considéré comme le Dieu du Yoga et aussi comme le tout premier Yogi ! C'est Shiva qui a transmis cette discipline du Yoga à un comité restreint de 7 Sages (qu'il estimait suffisamment prêts pour recevoir cet enseignement et le transmettre à leur tour). La demeure de Shiva est le Mont Kailash, dans l'Himalaya et aujourd'hui encore cette histoire est tenace. L'énergie de l'Himalaya, dans le Nord Est de l'Inde, aucun doute, c'est celle, vibrante, de Shiva.


Contrairement à Brahma, le "mal aimé", Vishnu et Shiva ont leurs adeptes et leurs temples dédiés.

Savez-vous qu'à Rishikesh, ville sacrée au bord du Gange et au pied de l'Himalaya, pour vous saluer, les Saddhus vous diront souvent "Om Namah Shiva" (Gloire au Grand Shiva) ?


Incredible India !

Derniers articles
Archives